samedi, janvier 12, 2008

"Bushisme et bling-bling"

Ces deux nouveaux mots du « dictionnaire » populaire, rappellent ce que Juvénal résumait alors d`une formule : « Du pain et des jeux ». Quand les dignitaires romains offraient au peuple les spectacles de l`arène, et du pain d`orge pour éviter les émeutes et les révoltes en maintenant la plèbe hors du jeu politique. Pendant que Jules César mangeait des tartines frottées à l`ail au petit déjeuner.

De nos jours, ce sont les présidents-rois, eux-mêmes qui s´offrent dans l`arène publique – sous les lampions bienveillants de ceux qui créent la nouvelle. C´est ainsi que la balourdise en paroles et actes d`un Bush, a fait naître un terme nouveau : le "bushisme"… qui en projetant une image comique du président étasunien, annule le pire de ses actions politiques génératrices de misères sociales et économiques dans son propre pays – ainsi que de désastres humains dans le reste du monde.

***Ne pas confondre: Bushisme"( expression stupide, maladresse,) avec "Bushiste"( partisan de la politique de Bush).
***

Du bushisme les chansonniers étasuniens en ont fait des sketches hilarants, mais du boucher (butcher) criminel de guerre, motus - les médias veillent !

Qu´est- ce que le Bushisme ? En voici quelques exemples ´récoltés dans les discours du président étasunien : « Nous sommes prêts pour tout événement imprévu qui pourrait ne pas se produire. »… « Les hommes et les poissons peuvent coexister pacifiquement.”

« I am here to make an announcement that this Thursday, ticket counters and airplanes will fly out of Ronald Reagan Airport. »[], c'est-à-dire : « Je suis ici pour faire l'annonce que ce jeudi, les comptoirs de billetterie et les avions s'envoleront de l'aéroport Ronald Reagan. » ... "De plus en plus, nos importations viennent de l'étranger." (NPR's morning edition, 25 Septembre 2000) - Extrait du livre 'Les amuses- Bush'.
"J'aime cette idée d'une école dans laquelle les gens viennent s'instruire et restent dans l'état dans lequel ils sont." (Grand Rapids, Mich., 29 Janvier 2003)
***
En France, pays symbole des « lumières » sans parler d`un certain goût et de l`élégance à la française, voici qu´en ce nouvel an de 2008, est née l´expression « bling-bling »: synonyme de clinquant, vulgarité, toc et parvenu !

La muse de cette nouvelle expression populaire, est : Nicolas Sarkozy !


Ici, les français, en bons sujets républicains, prisant les monarchies lointaines donnent à leur président élu "au suffrage universel" (comme aime à le rappeler N.Sarkozy) - le titre de « Prince bling-bling »…

Quand on sait que le "bushisme" est le père spirituel "du bling-bling",
on n`ose imaginer ce qui attend le peuple français et par osmose tous les pays riverains… (Chômage, chasse à l`immigré – pour ne pas dire au basané, et la fameuse « politique de civilisation » - qui fait penser à une inclination atlantiste ou au concept belliciste du philosophe américain Samuel H – mais que pour ma part, je considère comme une autre manière de dire « Patriot act » à la française…
***
Ce que nul dans les médias français n`a encore relevé (ou préfère taire !) c´est la prédilection de Sarkozy pour le plagiat des idées des autres – en particulier de celles des socialistes en Espagne.

Voyons quelques exemples : en Espagne le président Zapatero a inauguré en 2004 son idée de « L`Alliance des civilisations » contre l`incompréhension entre les mondes islamique et occidental et contre l`ignorance qui suscite la violence - que 26 leaders de l`OTAN ont reconnu.

Et voilà qu' en 2008, le président français, annonce "sa" « politique de civilisation » !?
***
En Espagne, J.L. Zapatero décide de la création d`un comité de 3 prix Nobel et de 11 intellectuels internationaux pour son programme électoral de 2008.

Du coup, N.Sarkozy en fait "son" idée pour un groupe de sages afin de « réfléchir » à l`avenir de l`UE... C´est à dire de « l`identité européenne", autrement dit contrecarrer
L´entrée de la Turquie dans l`UE »... Ici, il prend soin de proposer l`espagnol Felipe Gonzalez, l`ancien président du gouvernement – évidemment socialiste – comme chef de file de ce comité. -(une manière de flatter l`ego sensible ibérique, tout en le faisant taire !)
***
Et en France, il faut rappeler que Sarkozy a plagié et volé à Edgar Morin ses idées sur la civilisation (notamment dans 1 livre publié en 1997)...
***

Cette étrange manie du président français à puiser dans le cerveau des autres,
et surtout son obsesion des idées socialistes, pour les prendre à son compte, en dit long sur sa morale politique… Un principe bâtit sur l`expansionnisme de son avidité de pouvoir, l`appropriation sans vergogne des efforts intellectuels qui ne sont pas les siens, et la manipulation émotionnelle axée sur la nécessité immédiate de ses intérêts personnels.

Pourtant, encore une fois, on observe, cette impertubable "indulgence" des médias et « experts » de l`Hexagone, envers la contradiction frénétique de leur président qui dit une chose et son contraire.
***
Comme l`écrivit Kurt Erich Suckert, (
1898 -1957) qui par dérision prit le nom de plume de Malaparte (celui qui est né au mauvais endroit !) :
" Dans la vie des peuples, au moment des grandes crises politiques et sociales,
il y a toujours un homme qui sort de la foule, qui impose sa volonté,
son ambition, ses rancunes, et qui se venge "comme une femme" -
sur le peuple entier, de la liberté, de la puissance et du bonheur perdus,"
( ext. livre "technique du coup d`Etat")
***
En effet, Bush a vengé son père de Saddam Hussein, et imposé les rancunes ancestrales de ses conseillers chrétiens sionistes dans sa politique de pillage de l`économie de son peuple et de guerres génocidaires dans le monde.
***
Son disciple Nicolas Sarkozy, ce pur produit de Charles Pasqua, l'un des éléments moteurs du Service d'Action Civique et ancien directeur commercial de Ricard
a choisi la « peopolitisation » pour se venger du panache de la grandeur de cette France Gaulliste, indépendante, qui savait tenir tête à l`Amérique et a ses lobbies. Il a imposé son ambition dans un Monaco bis avec sa princesse chantante. Et fixé toutes ses rancunes obscures dans le marquage à l`ADN et des lois policières contre les plus marginalisés de la société française.
***
Mais à la longue, les masques finissent par tomber.
Si après deux mandats lamentables, Bush se réveille telle une vieille cocotte affolée par les rides striant son visage, et qui dans un geste désespéré a recourt à l´ultime chirurgie esthétique :l`urgence d` un Etat palestinien, pour laver son image de tout le sang des innocents qu´il a fait tuer - (Comme toujours, c´est à la fin de leur mandat, c´est à dire quand ils ne craignent plus l`influence du lobby juif, que les présidents américains osent dire leurs quatre vérités à Israël !)
***
Quant à Sarkozy, c`est au choix des paraboles. Le pyromane qui se brûle à son propre feu, ou le théâtre de guignol, du voleur volé… À force de vouloir voler le mythe de Superman, voler les idées des autres, piller le parti socialiste de ses cadres, voler les femmes des autres, (Cécilia à J. Martin), voilà qu`il tombe sur une « voleuse de maris, (Carla au mari de Justine fille de B.H.Levi) – et, est à son tour volé dans le style qu`il aime le plus : le bazar de la "presse de caniveau" dite "people" ! Tout cela avec le comble du mauvais goût "bling-bling" dans son
choix de la même bague "Dior" en coeur de diamant offerte à Carla et à Cécilia...
***
Le clinquant des dorures Elyséennes a bruni trop vite ! À peine quelques mois de règne et le roi est déjà nu… Cherchons la femme. Car contrairement à la sentence optimiste de Aragon, pour moi, la femme est l`avenir de l`homme… honnête avec elle, et la perte – ou la décadence - de l`homme vil à son égard.
***
C´est ainsi que son ancienne amie et confidente Yasmina Reza, (Paris 1959) á l`occasion de la publication en espagnol de son livre sur N. Sarkozy, vient de déclarer:
"Sans Henri Guaino, le cerveau qui écrit ses discours, Sarkozy n`aurait pas gagné les élections en France. »
***

Quant à son ex- 2e épouse Cecilia (Paris 1957). elle revient hanter les librairies parisiennes et l`Elysée, à travers 3 livres sur sa personne…
(1) “Cécilia”, Flammarion - (2) “Ruptures”, éditions du Moment
(3) “Cécilia, la face cachée de l’ex-première dame”, Pygmalion-

***
Les confidences de l`ex First Lady révèlent un Nicolas Sarkozy "prédateur politique", " sauteur”, "pingre.” “Un homme qui n’aime personne, même pas ses enfants.” Et, " Il a un côté ridicule".

... "Il n’est pas digne". "Nicolas, ne fait pas Président de la République, il a un réel problème de comportement..." etc. etc...

Quant à l`épopée libyenne pour sauver les infirmières bulgares, c´est une version à la

« James Bond`Girl » dont Cécilia est l`héroïne!
***
Enfin, sans avoir besoin d`acheter ces livres, il suffit de lire l`excellent compte-rendu qu`en a fait le brillant journaliste-écrivain Claude Askolovitch dans le lien suivant : http://tempsreel.nouvelobs.com/actualités/people/20080109.OBS4359/

quand_cecilia_sarkozy_regle_ses_comptes.html
***
Ce n´est pas tout ! Voilà qu'on apprend que le père naturel de Carla Bruni se signale à la presse ! Maurizio Remmert, (61) restaurateur italien exilé au Brésil, raconte son histoire d'amour, quand il avait 19 ans, dans les années 60, avec Marina Tedeschi, alors âgée de 32 ans et mariée avec le compositeur Alberto Bruni Tedeschi . Une relation adultère qui donna naissance à Carla Bruni. Ce qui n´a pas empêché l´époux trompé, de donner son nom à l`enfant.
***

Face à tout cela, la machine médiatique s`organise en commençant par "ignorer" ces livres dérangeants pour leur poulain président, en les isolant dans la rubrique
"Littérature People" - alors que les frasques de dégénérées telles Britney Spears ou Hilton Paris, feront la une de tous les journaux nationaux! Il n`en reste pas moins, que malgré la censure, la France d`aujourd´hui est la risée de l`Europe sans parler du reste du monde !
***Se vérifie alors l’adage selon lequel “les dieux rendent fous ceux qu’ils veulent perdre”. ***
Et je concluerai la saga du locataire du Palais de l`Élysée, par cette image des relations Algéro-françaises dans la vision sarkozienne...
***
Mais je crains fort, que le "bling-bling" ne soit en train de faire des émulesAu Venezuela ! Selon la presse de ce pays, l`impétueux président Hugo Chavez serait tombé sous le charme de la tigresse d`ébène Naomi Campbell… Je n`en dis pas plus … une image vaut mille mots.

***

Pendant ce temps, là-bas aux States, Barack Obama vit son doux rêve de "premier noir à la Maison Blanche", sans se douter le pauvre, qu`il n´est qu`un appât astucieusement programmé par les deux partis en lice. D`une part, les Démocrates pour assurer la victoire de Hillary Clinton comme candidate de leur parti. Et d`autre part, les Républicains qui voient en Obama, l`épouvantail par excellence, contre lequel l`électorat américain se rabattra plus sûrement sur n`importe quel républicain qui sera présenté a l`élection du successeur de GWB, le 4 novembre 2008... Cela dit, j`espère me tromper, et que finalement, puissent triompher, Hillary ou Obama - car les miracles existent...
***
Les complots, les stratégies perverses, et le grand jeu occulte des médias pourris n`existent pas ? Seuls le disent, ceux qui les pratiquent ou en sont complices.
***
Pour la Libye, ce serait plutôt le « chouf-chouf »

("Regarde –regarde» sur l`air de la chanson égyptienne,
" Chouf-chouf Muammar Gaddafi bi`amel eh!"- (Regarde!Regarde! Ce que fait Muammar Gaddafi !)… Hé bien le Colonel a d`ores et déjà, fait son testament politique...
Commentaire sur ce sujet en espagnol dans: http://www.lemsine8.blogspot.com

Aucun commentaire: