jeudi, juillet 31, 2008

L`Algérie de l`Antiquité à La Maison Blanche...

... Au sommet du Chrysler Building et sur la face du Rockefeller Center de New York









***
Il s’agit de la splendeur de son marbre dont on retrouve la trace dans ces trois célèbres édifices de l`Amérique du Nord et du monde ! C´était un secret à mi-voix, qui vient enfin d`être révélé par les experts de l`Association américaine, ASMOSIA (Association for the Study of Marbles and other Stones in Antiquity).
En effet, le marbre algérien n'a pas seulement habillé les palais de l'Antiquité mais il a aussi servi à décorer la Maison Blanche et le Rockefeller Center de New York ! Après avoir prélevé des échantillons de marbre dans les mines et carrières ainsi que dans les sites archéologiques, ils ont fait (de retour chez eux) des découvertes étonnantes. Ils ont démontré que le marbre blanc dit "gréco scritto" utilisé dans les thermes de Chieti en Italie provenait d'Algérie.
***Le marbre du Cap de Garde (près de Annaba et fameux pour ses impressionnantes grottes millénaires !) - a été retrouvé sur des vestiges antiques en Tunisie à Kairouan et Carthage notamment mais aussi en Italie à Cinitele, Ostie et Ravenne...
¨¨Et, ici on découvre que des parements en marbre abondamment utilisés lors de la réhabilitation en 1814 de la Maison Blanche portaient les couleurs chatoyantes de
"gréco scritto".
***Là, c´est le marbre de Bou Hanifia (station thermale proche de Mascara) qui a servi à embellir un gratte-ciel prestigieux le Chrysler Building... et non pas un marbre jusque-là étiqueté à tort "Morocco marble"…
***Quant au marbre décorant le Rockefeller center, il vient des carrières de Kristel près d'Oran, affirme ASMOSIA dans son étude....
***
Cependant, le secret des merveilles de ce pays n`a pas fini de se révéler au monde ! Et je pense au tourisme, qui mérite d`être au diapason de ses ressources en hydrocarbures. Car l`Algérie, est un des plus beaux pays du monde!









***
Mer, Neige, Montagnes, chutes d`eau, ruisseaux et rivières gambadant au détours des sentiers, forêts jouxtant des plages au sable doux comme la soie, le tout parsemé de cités et amphithéâtres des vestiges romains !
***
Le Créateur semble y avoir déposé tous les trésors de l`univers, offrant des sites naturels d`une exceptionnelle beauté. Des paysages jouant à opposer la différence de leur charme dans la splendeur de leur commune terre. C´est ainsi que le même jour, on peut aller faire du ski au mont de Tikjda en Kabylie, revenir vers les plages pour se baigner dans la grande bleue, et pour finir la journée aller se lover dans les sables chauds du Sahara.
***C´est tout cela l`Algérie, une magnificence omniprésente, en dépit de la petitesse des misogynes complexés, lui voilant la face… Alors qu`à l`image de la FEMME, elle a été crée par Allah sans niqad, ni hijab, ni bourka – afin de mettre à l`épreuve la foi et la raison des hommes libres et sains, ces croyants qui aiment vraiment Dieu, les femmes et les parfums… ainsi que le marbre algérien!!!
Nouvel Article en espagnol: http://lemsine8.blogspot.com
"Todo Sobre "El Mal De Ojo" Y Las Supersticiones de Estados."
***( Tout Sur le Mauvais Oeil" & Les Superstitions d`Etat").

samedi, juillet 26, 2008

Choc Des Icônes Au Temple du Veau d`Or Mondial...

... Et Au Pays Des Pas Perdus.
Chez nous, le choc des parvenus, n´est pas mortel mais nauséabond! "Idoles" préfabriquées dans des sérails maffieux, menteuses et voleuses des mots, des idées, des images, des rêves, de la vie des autres. Ces gouvernants, qui sont à la place qu`il ne faut pas… pervers, et magouilleurs! Nains ventrus, poussifs, veillissant mal, à l`image de leurs laides actions. Quand ils réduisent au silence, aux retraites forcées, et à l`exil, les meilleurs des fils, et des filles de ce pays qu`ils ont volé. Usurpée, clochardisée, pillée, violée au plus profond de ses entrailles, cette terre qu`ils ont vidé de son esprit, de ses forces vives, et rempli de cimetières aux sépultures invisibles. Pendant qu`ils se construisent d´énormes mausolées de marbre blanc dans le style païen des pharaons, plutôt que musulmans - (ces étranges tombes gigantesques érigées pour présidents défunts!!!) - pour leur fin, qu´ils imaginent en pleine gloire… Sans se douter, que leurs noms seront maudits par leur propre peuple qui ira cracher sur leurs tombes.
***
Vendredi 18 juillet… 4h du matin
Martin Luther King avait son rêve, légué comme un héritage humaniste aux siens et à la terre entière.
***Moi, aussi, j`ai le mien, plus vieux que le sien, exprimé en 1963… le mien me taraude depuis 1948… Il ne me lâche jamais, et encore en cette aube du vendredi…
Je fais ce rêve, que je me réveille au milieu d` un grand concert de musique du monde, réunissant toutes les stars de chanson, toutes les grandes figures du cinéma, de la politique, de tous les arts, tous les jeunes de la planète à Jérusalem. Ils sont tous sur une piste géante, agitant les drapeaux aux couleurs de la Palestine et d`Israël, chantant en chœur : "We are the world in Palestine, in Israël "… Bob Geldof, qui ne m`a pas oubliée depuis notre rencontre à Londres en 1988, me fait un signe de reconnaissance en levant ses doigts en V de victoire. Les chanteurs palestiniens, Rim Banna, Moneim Adwan, Marcel Khalifé, Kazem Saher caressent leur micro avant de mêler leur voix au choeur mondial . Près d´eux, Joan Baez s`égosille en dressant sa guitare au ciel comme pour lui frayer un passage vers les étoiles. Là-bas, Mick Jagger, tel un farfadet, sautille, roule sur lui-même, disparaît, puis réapparaît… Amy Winehouse à moitié nue, mime une danse du ventre en chantant son fameux « Rehab »… en arabe!! Pendant que Fairouz et Amr Diab font assaut du meilleur de la pureté de leur voix . Et, puis voilà le chanteur canadien Bryan Adams en duo avec Marisol d`Espagne... bizarre!!!
Mais passons, tiens je vois Mahmoud Darwich et Uri Avnery qui se tiennent enlacés tels des amoureux! Et ma petite fille juchée sur les épaules de son papa palestinien, riant au éclats en tapant des mains… Ils sont tous là, venus des quatre coins du monde.
***Je fais ce rêve en planant sur le mont des oliviers, sur le Dôme d`or de la Mosquée Al Aqsa et sur le Mur des Lamentations. Je vois les enfants d`Israël et les enfants de Palestine jouer ensemble sur toutes les plages de la mer Morte!
*** Je fais ce rêve sur les lieux des check points et du Mur de l`apartheid, et des infâmes barbelés, d'injustice et d'oppression, transformés en parcs et jardins de liberté et de fraternité.
***Je fais ce rêve que ma petite fille Soleil, ne grandira pas dans un pays occupé. Ne connaîtra ni l`exil dans sa propre terre, ni à l`étranger. Qu`elle ne vivra plus la terreur des soldats israéliens, ni que dans son imaginaire d`enfant, le mot « juif » soit synonyme de cauchemar, de peur et de haine!
***
Je fais ce rêve qu'un jour, toute la Cisjordanie, aura son nom légitime :Palestine, sans plus d`extrémistes, ni d`islamistes voilant les femmes et interdisant la musique, ni plus jamais un projet de vie kamikaze, mais seulement que tous les martyrs auront leurs monuments pour y reposer enfin dans la paix de l´éternité. Et que là bas, en Israël, il n`y aura plus de racistes, ni de colons haineux, ni de faucons enrichis sur le destin leur peuple voué à la mobilisation constante et aux guerres vengeresses. Et qu`enfin les petits garçons palestiniens et les petites filles palestiniennes puissent joindre leurs mains avec les petits garçons israéliens et les petites filles israéliennes, comme frères et sœurs.

*** Et pour terminer, j`emprunte ces mots à notre inoubliable Martin Luther King
"Qu'un jour chaque vallée soit glorifiée, que chaque colline et chaque montagne soit aplanie, que les endroits rudes soient transformées en plaines, que les endroits tortueux soient redressés, que la gloire d`Allah, Yahvé, Dieu soit révélée et que tous les vivants le voient tous ensemble."
Et je me rendors pour capturer une fois encore ce rêve, et revoir le sourire de l`avenir lumineux de ma petite fille palestinienne…
***
Samedi, 26 juillet… 3h du matin.
Mais hélas comme toujours, je me réveille en sursaut, pour ne retrouver qu`un amas d`icônes mégalomanes… pacotilles politiques, humanitaires, artistes et intellectuels, récitant leur ordre du jour en version show-business et mondialisation.
***

Les faiseurs d`icônes, et d`idoles de masses, sont comme les voleurs, qui, si on ne les voit pas quand ils volent, on les voit quand ils se partagent le butin… Celui de la « gloire » de leurs marionnettes médiatiques qui ont tous pour dénominateur commun : le silence sur l`apartheid que le militarisme sioniste fait subir au peuple Palestinien!
***
Oh Darfour!... Oh Tibet!... Oh Betancourt!... Oh Colombie!... Oh Pride Gay!... Oh les animaux!... Oh antisémistisme!... Oh petiiiiiiiiiiiiit Israël menaaaaaaaaaaaaaaaaacé!
***
Silence on tue la Palestine. Gaza se meurt.

***La complicité de cette élite mondiale est à l`image du plomb dans l`aile de la liberté d`expression : version française de journal Charlie Hebdo, où on peut se moquer d'un prophète (caricatures du Prophète Mohammed), mais on ne peut pas railler le fils de Sarkozy, sans être accusé d`antisémitisme… Et sur le plan mondial, la morale hypocrite du CPI inculpant le président soudanais pour génocide ! J´exècre les dictateurs, soit, mais je suis contre la politique des deux poids deux mesures. Pour être crédible, cette cour pénale devrait commencer par juger tous les criminels de guerre, tels Georges Bush, Wolfovitz, Bush, Blair, Kissinger, Cheney, Perle, Feith, Clinton, Albright, Carlucci, Powell, Kagan, Podhoretz, Brzezinski, Abrams, Negroponte, Bolton, Rice, Rumsfeld, Baker, Casey, Berger, Armitage, Lehman, Kaplan, Helms, D'Amato, Sharon, Netanyahu, Barak, Peres, Olmert, Gore, et tant d’autres. Tous complices et coupables de crimes de masse, perpétrés en Irak, sans parler des viols , tortures , des bavures , des prisons secrètes...commis lors d'une guerre illégale. Et, Sabra et chatila dont les victimes sont des palestiniens et libanais: enfants , femmes, vieillards, tous des civils.
***
Ainsi, TPI et Conseil de Sécurité, ne sont-ils pour le moment qu`un temple de marchands de sable, et cela, même si parfois on jette au monde affamé de justice, un os à ronger, comme dernièrement avec la capture du criminel de guerre Karadzic.
***
Cependant, que ce temple de l`oligarchie mondiale n`en fini pas de veiller par medias interposés à nous assurer notre pitance d`idole quotidienne. Dans le cirque du show biz at-large, le bon peuple au porte-monnaie rétrécie ne sait plus où donner de la tête, des yeux et de la voix… Du kiosque des journaux, à la télévision, et jusque dans les rues manifestantes, les héros du jour ou de l`année, ne cessent de l`interpeller dans leur assommoir abrutissant ! …
***
Betancourt en extase loin de Colombie, Uribe "saint démocrate" dans les médias français et neo-consionistes, Al Gore comptant ses gros sous, et ses Prix, dans l`air vicié par les guerres sanglantes semées par les siens dans notre planète, Blair le toutou des guerres sales, se construit un temple, "Fondation of faith" pour devenir le nouvel apôtre de six religions (pas trois comme le roi d`Arabie en dialogue avec seulement une trinité prophétique !). Quant à la belle Carla Bruni, elle couve toujours son sarcome (Sarc-homme) "plus dangereux que la blanche de Colombie, comme si de rien n´était"
****
Et Nelson Mandela? Hou!Hou! Sacrilège ! Question taboue ?!
Serait-ce faire injure au héros de la liberté que de l`ajouter aux icônes du marché des pharisiens de la mondialisation ? Sorry Mr Mandela, avec tous mes respects pour votre historique passé, il n´en reste pas moins, que la vérité est dans votre présent. Car, à voir comment vous avez été récupéré par le show biz, cela me fait trop peine, pour songer à ne pas l`exprimer dans cette critique, dure mais non dénuée d affection pour le symbole que vous avez été…
***
En verité, qui parmi les gens non pollués par les images préfabriquées des médias qui nous matraquent l`esprit, ne pense pas en son for intérieur, que notre Madiba, lui aussi a succombé à la magie du veau d`or ?? La réalité est ici, même après l'apartheid et Mandela président, on lui a lié les mains en l'empêchant de nationaliser et redistribuer les précieuses ressources de son pays. Résultat : l'Afrique du sud appartient toujours aux blancs . Ils possèdent les terres, ( 85%), la bourse ( 80% est capitalisé par 4 blancs riches ) et le pouvoir. seulement 5 000 des 45 000 000 de noirs ont un revenu moyen, les autres vivent dans des bidonvilles. Et, comble de ricanement tragique de l`histoire, voici le racisme et la misère qui se bouffent entre eux! Haine du noir contre le noir, scènes de carnage de la misère sur plus misérable que soi. des maux abominables, sinon pire que le sida. Ce terrible mal, devenu l´humanitaire de Mandela. Et le voici, avec son numéro d´écrou, le tant célèbre 46 664, d`ancien détenu politique en concert à Londres, loin des townships, mais si près du dieu neo-con des strass et des paillettes...
***
Quand je pense à l`Algérie qui, dans les années 60, bataillait quasiment seule, du haut de toutes les tribunes internationales pour dénoncer le sort fait à Mandela, ainsi qu`à son pays sous la botte du racisme blanc, et ce, bien avant la prise de conscience des occidentaux sur le drame de l`apartheid en Afrique du Sud, et celui de Mandela dans sa prison, je m´étonne de ses distances avec ce pays ainsi qu´avec l`Afrique en général…
Il est vrai qu`il a condamné la guerre en Irak, a manifesté son soutien à la Palestine.
Sans doute, est-ce pour cela, qu`il a été si bien récupéré! Au point d`en faire une idole de la "paix abstraite" dans le monde, et du show humanitaire. Certains Nobel et Concert idolâtres tant médiatisés, sont à ce prix hélas...
*** Aujourd´hui, vous avez 90 ans... Sincèrement, Madiba, bon anniversaire!
***
Allons, mon coeur ne pleure pas les choses du passé, palpite de joie, parce qu`elles ont existé... ces belles luttes dans ton pays alors grand, solidaire et juste!
***
Il faut sourire mon âme, parce que dans tout ce panorama de l´arnaque morale, un miracle est arrivé ! Alléluia !
***
Un noir sans papier est resté cinq heures en France, et Hortefeux n`y a vu que du feu !! Il s`agit de la flamme olympienne et pleine de charisme de BO (beau !) Barack Obama. Sarkozy en était tout frétillant, et plus avide que jamais ! Sans ciller, il a ajouté à sa liste de « copains » le pauvre Obama, qui ne se doute pas qu`il se trouve rangé aux côtés des Bush, Blair, McCain, Poutine, Olmert, Bachar, Bouteflika, MohammedVI, Lagardère, Jack Lang, Dominique Strauss, Cohn Bendit,… enfin toute une smala aussi hétéroclite que la poli-tic du président de cette France d`aujourd´hui!!
***
Hétéroclite ai-je dit ? Cela me fait penser au top des 100 des intellectuels de renommée mondiale, doctement publié par le magazine US américain Foreign Policy ( mai 2008). Selon « le classement des lecteurs (hic)» Et voilà ! Voici les 20 premiers !
FETHULLAH GÜLEN :leader religieux turque – (appréciation personnelle: Vrai.)
MUHAMMAD YUNUS : le banquier des pauvres, du Bengladesh et prix Nobel de la paix en 2006. (Vrai de vrai !)
YUSUF AL-QARADAWI :savant musulman – Egypte/Qatar. Le tribun de la Charia et la Vie sur Al-Jazeera, considéré comme le chef spirituel des Frères Musulmans. (En effet, hélas !...)
ORHAN PAMUK: romancier – Turquie prix Nobel de littérature en 2006, enseigne la littérature à l'Université de Columbia. ( Vrai.)
AITZAZ AHSAN : avocat, politicien – Paquistan ( ?) Vous le connaissez vous ??)
AMR KHALED: Télé-prêcheur islamique (non intégriste! Et non pas " téléevangéliste", comme ces ignorants l`écrivent!) – Egyptien. Khaled prêche une interprétation simple et moderne de l’islam à des millions de fidèles téléspectateurs à travers le monde. VRAI ! (Je suis une de ses fans !)

ABDELKARIM SOROUSH: théoricien religieux – Iran. Ayant contrarié les mollahs à cause de son travail avec des militants démocratiques de l’Iran, il est récemment parti vers l'Europe et les États-Unis, où ses essais et ses conférences sur la philosophie religieuse et les droits de l'Homme sont suivis de près par le mouvement réformiste… (Nouveau celui-là ! Ce serait plus juste de citer les œuvres du grand savant, Seyyed Hossein Nasr, iranien, professeur a l`université de George Washington!

TARIQ RAMADAN: philosophe, islamologue – Suisse. ( "controversé" uniquement par les intellectuels français !) - Lui n`incarne pas le choc des icônes, mais l`alliance des cultures.

MAHMOOD MAMDANI: anthropologue culturel (!?) – Ouganda
Installé aux USA, oú il enseigne a l`université de Columbia. (Jamais entendu parler de lui!).
SHIRIN EBADI: avocate, militante des droits de l’Homme – Iran. Première femme juge en Iran à l’époque du Shah., Ebadi a été la première iranienne à gagner le prix Nobel de la paix en 2003. (Bien, elle le mérite!)

NOAM CHOMSKY: linguiste, militant – Etats-Unis, Chomsky a enseigné au Massachusetts Institute of Technology pour plus d'un demi-siècle. (Vrai. Un Juste !)

AL GORE: militant du changement climatique, politicien – Etats-Unis. Icône la plus gonflée!! Plus primé que lui, tu meurs!!! Oscar et prix Nobel de la paix entre autres – "le plus influent combattant pour l’environnement aujourd'hui".... (HA BON ! Moi, je me fies plutôt aux militants de Greenpeace!)

BERNARD LEWIS: historien – Grande Bretagne/Etats-Unis
Professeur émérite à l'Université de Princeton et auteur de plusieurs dizaines de livres, Lewis est l'un des principaux historiens du Moyen-Orient.. Les œuvres de Lewis ont récemment mis l'accent sur la source d'antagonisme entre l'islam et l'Occident, un conflit qu'il attribue à l’échec de l'islam de s'adapter à la modernité. (Un faux historien des arabes! Un Faucon lettré ! En plus d`être un falsificateur de l`Islam !!)
*
UMBERTO ECO: romancier, sémiologue – Italie. (O.K. Mais je préfère Claude Magris)
*
AYAAN HIRSI ALI: "Militante/Droit des femmes musulmanes"!
Somalie/Pays bas... Faux! Le comble de l`Icônerie!
Ne représente aucune femme musulmane saine d`esprit!
Elle et les intégristes islamiques sont les deux faces d´une même
médaille : celle du fanatisme haineux, hystérique, bête et hargneux !
Egérie des islamophobes, certainement!
*
AMARTYA SENE: économiste de développement – Inde
a reçu le prix Nobel d'économie en 1998. (Bravo ! Vrai!)
*
FAREED ZAKARIA, journaliste, auteur – Etats-Unis Rédacteur en chef de Newsweek International … (O.K)
*
GARRY KASPAROV, militant démocrate, grand-maître en échecs – Russie.
Kasparov est aujourd'hui une figure de l'opposition en Russie,
critique à l'égard du mandat de Vladimir Poutine et de l'élection de son successeur, Dimitri Medvedev... (Bon, on a compris, c´est un futur Sarkozy de la Russie, en couveuse !!! )
*
RICHARD DAWKINS, Biologiste, auteur – Grande Bretagne.Un athée avoué, son dernier meilleur vente, The God Delusion, est une défense vigoureuse de la science et la raison. (Vrai! Un grand esprit, à lire absolument, même si on n`est pas d`accord avec idées!)
*
MARIO VARGAS LLOSA, romancier, politicien – Pérou. (Bon, va pour le “géant de la littérature latino-américaine ! Et Carlos Fuentes, et Garcia Marquez ??? Tout ça parce qu`ils sont anti-bush et anti-guerre d`Irak ?... Mario.V.Llosa, était plutôt pour …)
***
Enfin, Si on n´a pas le pouvoir de se faire aimer, on a certainement celui de se faire estimer… comme certains noms dans cette liste…
Nonobstant, les quelques icônes de service du veau d`or, que j`ai signalé, il manque curieusement des valeurs authentiques de l`humaniste, de l`art et du courage, tels:
Le très célèbre pianiste international Daniel Barenboïm qui possède déjà la nationalité israélienne, et a reçu publiquement à Ramallah un passeport palestinien.
***
Lui et Edward Saïd, le grand écrivain palestinien disparu, ont crée, en 1999 un orchestre arabo-islamique, à travers la West Eastern Divan de la Fondation Barenboïm- Saïd, dont le siège se trouve en Andalousie (Espagne) depuis 2002. Lire l`excellent livre de François Xavier « Parallèles &Paradoxes/Explorations musicales et politiques/ Entretiens entre Edward.W.Saïd, et Daniel Barenboïm.( Ed. Le serpent à Plumes. Paris)

Et, Malalaï Joya, 30 ans, députée afghane, exclue de la Loya Jirga à cause de ses critiques politiques, qui dans cet extrait de son témoignage, nous rappelle entre autre, l`infamie des burkas et par osmose tous les voiles avec lesquels on ne cesse de défigurer l`Islam, et les musulmans.
… " Au moment où je me bats pour réintégrer ce Parlement où j'étais légitime, je fais un rêve. Et même plusieurs. Je rêve d'abord que les femmes afghanes se redressent, lèvent le voile, et exigent tous leurs droits. De tous les tourments qu'affronte notre pays, ce sont les premières victimes. 87 % souffrent de violences domestiques ; les viols - la plupart du temps impunis - sont innombrables. 80 % des unions étant des mariages forcés, les filles servent de monnaie d'échange ; elles peuvent être cédées à des vieillards, offertes en réparation d'une dette, échangées parfois contre un chien
... Le suicide - pendaison, strangulation, immolation - apparaît à beaucoup comme la seule option pour échapper à leur misère. Si vous saviez le nombre de femmes brûlées, défigurées, à l'hôpital d'Herat ! La santé ? Inexistante. L'espérance de vie d'une Afghane n'est que de 44 ans ; toutes les vingt-huit minutes, une femme meurt en couches... Je rêve qu'on démasque les criminels corrompus qui gouvernent ce pays et s'engraissent de l'opium et de l'aide occidentale quand 70 % de la population vit avec moins de 2 dollars par jour, que 98 % n'ont pas accès à l'électricité et qu'on s'enfonce dans l'insécurité. Je rêve de voir cette clique de la trempe des Hitler, Mussolini, Pinochet, Khomeiny comparaître devant la justice internationale. Je rêve qu'on cesse de mélanger islam et politique, et que l'Afghanistan, débarrassé de l'occupation étrangère, devienne une grande démocratie laïque. L'islam est dans notre coeur et notre esprit. Il ne doit pas servir à manipuler l'opinion. "LE MONDE 24.07.08 Raphaëlle Bacqué et Annick Cojean
***

C´est la raison même, d`exister de ce blog: aller à contre-courant des mensonges, de l´intolérable silence de la justice, des guerres et des haines. Simplement par amour de la vie, et de l`autre quel qu`il soit.

vendredi, juillet 18, 2008

Nouveau commentaire en espagnol : http://lemsine8.blogspot.com
"Dios en Madrid El Mediterráneo en Paris La Tierra en la Casa Blanca"
(Dieu à Madrid, La Méditerranée à Paris, La Terre à La MaisonBlanche)
...et les Arabes, l`Islam, & le voile partout "WANTED" par la "LIBERTÉ"!






jeudi, juillet 10, 2008

L´EUROPE: LES DROITS HUMAINS PASSENT PAR LA MÉDITERRANÉE...

"Á tous les repas pris en commun, nous invitons la liberté à s'asseoir. La place demeure vide, mais le couvert reste mis". (René char)
***

Autrement dit, dans toutes les ripailles du Nord-Sud, on parle de tout sauf, de la liberté et la dignité des personnes… des peuples !
***

Ceci s´adresse en premier lieu, à l`article de Bernard Kouchner (le Monde » et à son titre:
« L Europe : l`avenir passe par la Méditerranée » … un avenir à sens unique. Celui de l`Europe – Forteresse. Un pamphlet de poncifs et de platitudes dans le style du Dr

« guerres humanitaires ».
***
Sans plus de commentaire, sinon celui de La Bruyère : De tous les moyens de faire sa fortune, le plus court et le meilleur est de mettre les gens à voir clairement leurs intérêts à vous faire du bien." Passons aux choses sérieuses.
***
C´est ainsi qu´ avant la date sacrée du 13 juillet, celle, du grand banquet réunissant le Calife avec ses vizirs du sud, tout le monde, à travers le journal « Le Monde » veut faire du « bien » à L`UPM, en l`assaillant de bons vœux et de moult conseils, telle une bonne mère protectrice. Et même des signataires dans la « Lettre ouverte aux chefs d'Etat de l'UPM »! LE MONDE 10.07.08
***
Ce texte, rédigé par Akram Belkaïd et Erik Orsenna, a été signé par les membres du comité de parrainage politique d'IPE Med : entre lesquels nous butons sur un nom: Mouloud Hamrouche !? Tel le navet présent dans la préparation de tous les couscous, le voici jusque dans l´écume de la Grande Bleue ! Les voies d`Allah sont impénétrables, soit, cependant que la voix de cet ex- premier ministre du début des années noires en Algérie, est bien toujours aussi pénétrable de tous les opportunismes! Du coup le papier devient surréaliste, en dépit de la bonne plume et des bonnes intentions de ses deux auteurs ainsi que la personalité respectable du reste des signataires. Dommage, qu`il leur faille chercher la « crédibilité » là où elle est la plus douteuse, sinon la plus tragi-comique!
***

Cependant, il faut dire que ce ne sont pas les réponses faites sur mesure (selon ses intérêts ou ses ambitions) – qui sont porteuses de vérité, mais bien l`enchaînement des questions. À l`image de l´excellent article de Ali Bensaad.
***

Pragmatique et lucide, ce maître de conférences à l'université de Provence, CNRS, pose des questions de fond, comme celles que je ne cesse d´écrire dans mes précédents commentaires, sur l`Islamophobie, marquée par la poussée de la xénophobie et des délires médiatiques qui poussent à toutes les violences de groupes extrémistes et les contradictions des systèmes du Sud. L` impuissance ou complicité au sujet des conflits majeurs, comme le drame israélo-palestinien, qui prend en otage tout projet de partenariat. Et, sur le plan historique, refus de reconnaître les faits et les méfaits de l'histoire de la colonisation européenne. Toutes ces dérives amplifiées dans les mesures restrictives en matière de mobilité et de circulation des personnes.
¨***

Aussi, même si cet article a- t-il déjà été lu, je le reproduis ici, pour le plaisir de constater que je ne suis pas seule dans ma lutte contre l`hypocrisie politique de ceux qui nous gouvernent. Car, si c´est bien connu, que seuls les démagogues et autres troubadours de sérails sont toujours sûrs d`eux, grâce au meilleur de la conscience humaine, il reste encore des intellectuels sensés pleins de doutes - pour dessiller les yeux des égarés...
***

Pour les Européens, s'agit-il de contenir le Sud ou de s'ouvrir à lui ?
par Ali Bensaad LE MONDE / 10.07.08
" Qui, en Méditerranée, et plus encore sur sa rive sud, pourrait ne pas souhaiter un rapprochement entre ses deux rives ? L'arrimage de celles-ci pourrait devenir l'événement le plus important depuis les indépendances.

Mais l'Union pour la Méditerranée (UPM) risque de reproduire la déception de Barcelone en la creusant. Au-delà du flou qui continue à entourer le projet, il reste marqué du péché originel du lieu de son annonce : le discours de Nicolas Sarkozy à Toulon, le 7 février 2007. Ce discours, matrice du projet, est aussi le plus musclé du candidat à destination de la frange la plus extrémiste de son électorat. Il a balisé l'annonce du projet par des déclarations hantées par l'obsession de contenir le Sud plutôt que s'ouvrir à lui.

C'est dans ce discours qu'il a développé une réhabilitation de la colonisation qui
"ne fut pas tant un rêve de conquête qu'un rêve de civilisation". Comment envisager des rapports apaisés avec la rive sud dont quasiment tous les pays ont été colonisés et le plus souvent par la France ? C'est dans le même discours qu'allant à l'encontre des décisions de l'Union européenne, il a fermé les portes de cette dernière à la Turquie pour lui offrir l'adhésion à l'UPM comme un succédané à son exclusion. Comment ne pas en conclure que la conception de la Méditerranée est celle d'une banlieue de l'Europe dont la gestion est livrée à un partenariat inégal, que cette union ne peut être qu'un sous-produit du projet européen et que les frontières de l'Europe se définissent de plus en plus sur une base confessionnelle qui ne peut que raviver les crispations en Méditerranée ?

Mais c'est surtout dans ce discours que l'inversion des priorités, par rapport aux déclarations d'intention de Barcelone, a été opérée : la question migratoire devenait première et se substituait au développement alors que la question de la convergence sur les droits humains était complètement évacuée, marquant un recul grave par rapport au processus de Barcelone que le projet se proposait pourtant de dépasser.

L'intérêt de ce processus était d'avoir fait le lien entre développement économique, lutte contre la pauvreté et sécurité de l'Europe, reprenant une vieille revendication des pays du Sud selon laquelle il n'y a pas de sécurité sans développement. Son échec tient à ce qu'il ne s'est pas donné les moyens de cette ambition, ce qui explique l'insuccès de tout le processus et l'amertume des pays du Sud : l'UE y a investi 30 fois moins par tête d'habitant que dans les pays de l'est de l'Europe.

Et malgré le consensus sur le constat de l'importance de ce décalage et de ses effets négatifs, il se perpétue : tous les pays méditerranéens réunis vont recevoir, dans les cinq ans qui viennent, 6 fois moins que la seule Pologne (60 milliards d'euros contre 11 dont la moitié sous forme de dettes). Cette situation n'est pas seulement préjudiciable à la rive sud. Elle l'est tout autant pour l'Europe. C'est aussi la région qui connaît, et de loin, le plus bas niveau d'intégration. Alors que l'Europe échange et investit peu dans ses périphéries sud, où la part de ses investissements directs à l'étranger est inférieure à 1 %, les Etats-Unis en consacrent à l'Amérique latine 18 % et le Japon consacre le même taux à ses "périphéries" (Chine et "dragons" du Sud-Est asiatique) où il a relocalisé son appareil de production. Résultat, la Méditerranée est la région où les écarts entre le Nord et le Sud sont les plus importants, mais c'est aussi la seule région où ces écarts s'accroissent.

C'est là que se situe la seule et véritable opposition entre les deux rives et non pas dans une prétendue fracture culturelle que d'aucuns voudraient essentialiser et "naturaliser". Au contraire, proximité géographique et historique ont produit une exceptionnelle proximité culturelle et humaine et une interpénétration entre les sociétés des deux rives d'une rare densité et plus forte qu'entre beaucoup de sociétés européennes. C'est ce tissu humain très dense que les politiques migratoires, au lieu de le valoriser, malmènent, hypothéquant le développement de chacune des deux rives.

En faisant de la question du contrôle de l'immigration le premier pilier légitimant sa nécessité, le projet d'UPM creuse encore plus le divorce consacré par le processus de Barcelone entre espace économique et espace humain et qui fut la raison première de son échec. En réduisant la thématique de la circulation aux formes contraintes aux voies irrégulières qui sont stigmatisées et criminalisées ("l'immigration clandestine"), en refusant de s'interroger sur ses ressorts et ses mobiles et en la dramatisant ("une catastrophe", ainsi que l'a qualifiée le candidat Nicolas Sarkozy dans son discours), en persistant à solliciter les pays méditerranéens comme auxiliaires de politique antimigratoire, le projet évacue la question humaine. Il la transforme en problème et élude le besoin premier, qui est de gérer la Méditerranée comme un espace humain commun comme le fut l'Europe.

Or la fuite en avant dans une fermeture toujours plus grande des frontières continue à accentuer ses effets pervers. Elle a transformé la nature des migrations, les poussant plus vers l'installation que la circulation. Elle a suscité et dopé les migrations irrégulières. Elle a repoussé les frontières migratoires et décuplé la dangerosité des itinéraires et le nombre de morts.

Mais elle a surtout ferré l'opinion publique et les politiques eux-mêmes en faisant de la question des mobilités un sujet tabou. Ce processus rend malaisée l'inversion du discours : l'immigration revient comme une nécessité dans les analyses de scientifiques et dans les propos des responsables politiques qui butent sur le conditionnement de l'opinion publique et ne parviennent pas à concevoir le phénomène migratoire autrement qu'en termes d'invasion fantasmée.

Et avant même que l'Union soit scellée, elle hérite d'un enfant illégitime : "la directive retour", rebaptisée par les opinions "directive de la honte", qui humilie citoyens et dirigeants du Sud, en criminalisant plus que jamais la mobilité des premiers et en contraignant les seconds à être les geôliers de leurs citoyens assujettis à un interdit de mobilité."


mardi, juillet 08, 2008

SARKOZY LE GRAND TOMBEUR DE LA MÉDITERRANÉE!









***
Le voici, hilare et tout content de lui, il est assis! L`autre s`incline... et le suivant, avec des roses lui lance ses compliments damassés!
"
Le président Bouteflika m'a demandé de rendre publique la réponse. Il sera présent à Paris pour le sommet de l'Union pour la Méditerranée", a dit Nicolas Sarkozy après leur entretien.
***
Décidément, nul parmi les « responsables » arabes du désert et du Maghreb en passant par l´ex-croissant fertile du Proche Orient, ne résiste à son bagout (goût bas, coup bas, au choix !) … Et demain, sans doute Bouteflika et Bachar El Assad, au 14 juillet !
***Bravo Sarkozy ! Te voici devenu un irrésistible « méditerranéen lover » qui vient de faire tomber, même la soi-disant, plus farouche des sirènes de la grande bleue ! L´Algérie de Bouteflika ! Souvenez-vous, il s`agit cette Algérie récalcitrante qui réclamait d´abord la reconnaissance par la France de ses
« crimes » lors de la période coloniale de 1832 à 1962, à laquelle Nicolas Sarkozy s´est toujours refusé.
*** Quant à nous les intellectuels « sans pouvoir » mais doués d´un peu de logique, nous voyons qu il y a un faux départ par tous ces subterfuges et manigances de la France sarkozienne, pour faire admettre Israël par les maghrébins et quelques pays arabes limitrophes de la Méditerranée. Une grotesque manipulation destinée à faire de ces pays, des matons ou flics gardant la "forteresse Europe"! Et en plus, contourner la Ligue Arabe, en englobant tous les autres pays arabes (donc prévoir un risque de division de la ligue arabe a long terme) et d'une autre manière écarter les turcs de l'UE (comme je l`ai déjà noté dans un de mes précédents articles)
***
Evidemment, il y a les "ras-le-bol" de l'Union du Maghreb en sempiternelle crise, la pauvre UEA qui n'a pas les moyens de sa politique, et des lamentations épisodiques de la ligue arabe ! Mais, ceux-là, tels des rats prompts à abandonner le bateau qui coule, s`amarrent à la chimère du radeau Sarkozien. Ils font comme les survivants "harraga"qui après la nage désespérée vers l`Europe, se retrouvent dans des centres de détention avant d´être renvoyés d`où ils sont venus… C´est à dire, qu´ils s`imaginent que l`UPM sera un espace de libre échange, une plus grande capacité d'investissement, un marché énorme dans les pays méditerranéens, et un cadre de transfert du savoir faire des pays du Nord vers les pays du Sud de l'union….Laissons-les rêver, et interrogeons-nous:
La raison du pouvoir ne serait-elle plus que celle du plus fort en roublardises, ou en missiles ?
***
Il n´en reste pas moins que sans l`indépendance de la Palestine, l`UPM est vouée à l`échec, car elle n´est crée qu´avec l`arrière
pensée de la reconnaissance d´Israël au détriment du droit du peuple palestinien, sur fond d`expulsion et du mépris des plus pauvres des arabes et africains de France. Ceci ajouté à l´aval donné au plus acharné des persécuteurs d`immigrés(musulmans) en Europe, et celui, par qui, les auteurs islamophobes sont à présent, des penseurs honorés par l`hôte de l`Elysée...
***http://lepelerinvagabond.skynetblogs.be/
***En résumé, mon commentaire n´a rien contre la France (que j`aime et considère comme une partie vivante de ma culture) - ni contre la politique de la réalité (Realpolitik) - celle de la raison pratique plus que l`éthique ou la théorie, mais seulement pour rappeler qui nous sommes avant de décider ce qu`il "faut" faire. Seul Dieu connaît le cours de l`histoire, ou les impondérables du hasard…
***
Mais, ce qui est sûr, c´est que les régimes passent, les peuples demeurent et la mémoire aussi.
***
A l`image des civilisations. Quand certaines furent injustement exterminées : d`autres l´ont été par la famine, les épidémies ou des tremblements de terre. Mais il y a celles qui se sont éliminées d`elles-mêmes. Non par mort physique, sinon par la perte de leur identité... La leçon viendrait-elle du lybien, ce Kaddafi tant moqué par les frustrés de tous bords, et, qui sait si bien pratiquer la "Realpolitik"... sans pour cela,s`incliner devant personne?
En tous les cas, à l`image de Méditerranée "la mer la plus polluée" du monde... l`affaire est à suivre écologiquement... avec précaution!

dimanche, juillet 06, 2008

McCain le "héros" et les autres...

















http://bendib.com
*** Quand on sait comment ce bon peuple étasunien est tenu en haleine d`abrutissement constant par ses médias, on ne s´étonne pas que le citoyen moyen confonde la France avec les "Folies Bergères"!!! Comme ici, d'après une large enquête entreprise aux EU, les jeunes américains de 17 ans ignorent qui sont Oedipe,Job ou Hitler...Un échantillon de 33 questions leur a été proposé...
20% d'entre eux croient qu'Hitler était un marchand d'armes.
26% ne savent pas contre qui, les EU se sont battus pendant la seconde guerre mondiale. ***
Quant aux européens anesthésiés par leurs médias, ils croient encore qu`Israël est une grannnnde démocratie! Ils ne savent toujours pas que l`armée de ce pays tue chaque jour des enfants... en Palestine! Rien que durant la première moitié de cette année, 75 enfants et 23 femmes sont morts sous le feu de Tsahal, sans compter les centaines d`adolescents emprisonnés!
***
C´est ainsi que les assassins ne se reposent jamais - pas plus que les mensonges officiels, ni les magouilles politiciennes, comme cette dernière à lire:
ISRAËL BIENTÔT MEMBRE DE L’UNION EUROPÉENNE ?
[Faits et Documents n° 258 - 02/07/2008]
Le député européen communiste Francis Wurtz vient de saisir le président du Parlement européen. Dans un courrier public du 12 juin, il indique qu’il :
« apparaît que des négociations secrètes sont en cours depuis un an entre l’Union européenne et les dirigeants de l’Etat d’Israël. Non pas, hélas, pour tenter de débloquer le processus de paix avec les Palestiniens […] mais pour examiner une demande proprement inimaginable de la part de Tel Aviv : celui de conquérir les droits d’un quasi-Etat-membre de l’Union européenne.
Selon certaines sources, il semblerait qu’Israël ne demande rien de moins que sa participation à tous les niveaux aux réunions de l’UE sur les questions de sécurité et de dialogue stratégique, aux délibérations du Conseil sur le Maghreb et le Mashrek comme sur les activités de l’UE au sein de l’ONU.
Tel Aviv demanderait en outre à pouvoir participer aux Conseils traitant de thèmes comme l’économie, les finances, l’énergie, l’environnement, les transports, les médias, la jeunesse, l’enseignement supérieur, ou encore à voir constituer une structure parlementaire conjointe Union européenne-Israël. »
Le député, qui dispose de divers documents internes, précise que les demandes israéliennes ont été présentées le 5 mars 2007, qu’un groupe de réflexion s’est réuni sur le sujet le 4 juin 2007, qu’une seconde réunion s’est tenue le 9 octobre 2007. « Tout cela, sans que la moindre information n’en ait été donnée à la représentation parlementaire de l’Union. »
http://www.faits-et-documents.com/
***
De mal en pis ! Avec Sarkozy "president" pour 6 mois de l`UE, ça va être comme le "Salon du Livre" en France, tous au garde-à-vous (ou garde à vue?) sous les bottes militaro-sionistes!!
***Mais surtout, ce qu'il convient de souligner, c'est hélas, l'absence et la lâcheté de l'Europe qui, par son pouvoir commercial, à défaut du militaire, pourrait jouer un rôle majeur pour apaiser le Proche-Orient en contraignant Israël au renoncement de son délire expansionniste.
***
Enfin, comme dirait l`autre... (image ci-dessus))
qui pour une fois, a bien illustré l`outrage fait à Jérusalem par l`occupation sioniste!
Il est bien entendu que pour moi, ici, la métaphore de l`image, s`applique à l`état de la Ville Sainte, à cause de la laideur des constructions anarchiques, outrageant son paysage historique, et l`occupation vile et cruelle de sa partie Palestinienne!

samedi, juillet 05, 2008

ALGÉRIE: 5 JUILLET, 1962-2008


46 ans depuis l`indépendance nationale ! Aujourd´hui les paroles sont de trop, la mal vie partout. Aujourd´hui personne ne regarde personne. Seulement « eux », qui se mirent entre eux, dans le vide de leurs âmes…
***

Je pense au temps où l`Algérie et les algériens étaient partout respectés. Quand le monde citait l`exemple de ce peuple de courage et d´engagement passionné envers tous les démunis de la terre. Quand l`Afrique et le Maghreb se bousculaient aux portes des universités algériennes…
***
À un Homme Pays. Un visionnaire –Président, digne, Houari Boumediene ( 1932-1978- president 1965-1978) et à ses mots : Le 15 mai 1974 (discours à la Conférence des Etats islamiques à Lahore)
"Les expériences humaines dans bien des régions du monde ont démontré que les liens spirituels (...) n´ont pas pu résister aux coups de boutoir de la pauvreté et de l´ignorance pour la simple raison que les hommes ne veulent pas aller au Paradis le ventre creux. (...) Les peuples qui ont faim ont besoin de pain, les peuples ignorants de savoir, les peuples malades d´hôpitaux.»
***
Aujourd´hui… le 21e siècle est collé à nos fenêtres, et personne n`ose ciller, ouvrir la bouche, ou avancer pour regarder hors des barreaux! On n´est même pas sûr que ce 3e millénaire va nous appartenir ou avoir lieu...

Qui aurait cru? Qu`en ce jour, le pays compterait tant de « harraga » pour dire ceux qui fuient le pays à la nage, ou dans des chaloupes branlantes! Des « hittistes » des jeunes chômeurs « tenant le mur » de leur quartier en rêvant à l`Australie. D´autres qui s`engagent dans la Légion étrangère française… pour avoir un passeport. Des jeunes transformés en kamikazes fratricides!
***

Et tant d´exilés, tant d´exilés ! Par choix ou poussés par des menaces occultes, ou proclamées, ou pour ne plus supporter de voir, ni entendre la médiocrité des arrivistes, des opportunistes politiques et intellectuels pavaner leur face vulgaire et ânonner leur
« pouvoir » dans une langue, quelle qu`elle soit toujours massacrée! La bête aux rênes.

Se taire? Ou fuir?
ÊTRE HORS DE TA TERRE? OU SOUS TA TERRE: enterré en héros ou traître... sinon, enterré sous la chape de la marginalisation professionnelle, ou l`injustice sociale, ou simplement l`étouffoir émotionnelle!
***

Qui aurait cru? Qu`en ce jour, les algériens se retrouveraient, divisés en opposant Kabyles et Arabes, islamistes et laïques, arabophones et francophones, « renégats » christianisés et persécuteurs islamistes… Et tant de voiles, tant de voilées par peur ou par choix… Et tant de barbus en tenue khaligienne, par vengeance ou par défi ! Injustice sociale, chômage, manque de liberté, leadership décevant, etc. Une réalité qui dure...Dur!
***

Qui aurait cru ?? Ni toi, ma sœur, mon frère, ni moi, qui avions 15 ans quand nous chantions, les yeux pleins de lumière :
"QUASSAMAN" : LE SERMENT

Nous jurons! par les tempêtes dévastatrices abattues sur nous
Par notre sang noble et pur généreusement versé
Par les éclatants étendards flottant au vent
Sur les cimes altières de nos fières montagnes
Que nous nous sommes dressés pour la vie ou pour la mort!

Car, nous avons décidé que l'Algérie vivra.
Soyez – en témoins !

Nous sommes des combattants pour le triomphe du droit
Pour notre indépendance, nous sommes entrés en guerre.
Nul ne prêtant l'oreille à nos revendications
Nous les avons scandées au rythme du canon
Et martelées à la cadence des mitrailleuses

Car, nous avons décidé que l'Algérie vivra
Soyez – en témoins !

Ô France ! Le temps des palabres est révolu
Nous l’avons clos comme on ferme un livre
Ô France ! Voici venu le jour où il faut rendre des comptes!
Prépare toi ! Voici notre réponse!
Le verdict, notre Révolution le rendra

Car, nous avons décidé que l'Algérie vivra
Soyez – en témoins !

Nos braves formeront nos bataillons
Nos dépouilles seront la rançon de notre gloire
Et nos vies celle de notre immortalité
Nous lèverons notre drapeau bien haut au-dessus de nos têtes
Front de Libération, nous t'avons juré fidélité

Car , nous avons décidé que l'Algérie vivra
Soyez – en témoins!

Des champs de bataille monte l'appel de la Patrie
Écoutez-le et obtempérez!
Écrivez-le avec le sang des martyrs
Et enseignez-le aux générations à venir!
Ô gloire, vers toi nous tendons la main

Car, nous avons décidé que l'Algérie vivra
Soyez – en témoins !