samedi, juin 16, 2007

GAZA, LE GÂCHIS!

"Qu'importe que le fils meure pourvu que la bru soit privée de mari."
Proverbe Yiddish

Tant de haine vengeresse d`Israël envers les Palestiniens, tant de cruauté des islamistes de Hamas envers son propre peuple et le reste de l`humanité qui ne pensent pas comme eux; semble être à l`image de ce proverbe hébreux: la haine contre soi. Car refuser la paix, c´est condamner les siens à vivre continuellement dans la peur et la guerre.

Comme le dit Abraham Burg, ancien président de la Knesset,

" La réalité israélienne n’est pas excitante. Les gens ne veulent pas l’admettre, mais Israël est dans le mur. Demandez à vos amis s’ils sont certains que leurs enfants vivront ici. Combien d’entre eux vont vous répondre oui ? Au plus 50%. En d’autres termes, l’élite israélienne a déjà quitté cet endroit. Et sans élite, il n’y a pas de nation."…
Puis, au cours de l`interview, le journaliste d’Haaretz Ari Shavit, lui pose cette question:
Q
. Nous sommes en train de glisser vers les crimes de guerre ?
R. "Je n’ai pas d’autre façon de le voir. En particulier s’il n’y a pas de possibilité de dialogue. Les Israéliens sont très calmes. Un Arabe de plus, un Arabe de moins. Ya’allah, c’est parfait. Mais au bout du compte, la liste s’allonge. Le nombre de gens innocents est tellement important qu’on ne peut plus le maîtriser. Et après, notre explosion et leur explosion et celle du monde seront infinies. Je vois ceci arriver sous mes yeux. Je vois l’amas de corps palestiniens traverser le mur que nous avons érigé pour ne pas le voir..." ("Abandonner le ghetto sioniste le Monde"10.06.07 Publication originale
Haaretz)

Hé bien, à présent, il y a un deuxième mur à l`intérieur des maigres territoires Palestiniens! Celui qui sépare Gaza l`islamiste du Hamas, et Ramallah la laïque de l`OLP –Fatah.
Mais cette prise du pouvoir est le résultat de la politique de l’occident qui a bloqué l’entrée du Hamas dans le processus politique et préparé la guerre civile en armant le Fatah. Le Hamas a choisi de sortir par la voie des armes de ce double piège qui lui était tendu.

Situation aussi pathétique que criminelle qui désigne les véritables maîtres d`œuvre de ce terrible gâchis que sont: Israël, les Etats-Unis (pour ne rien dire de l`Europe : la Ponce Pilate de la crucifixion de la Palestine)… Le Hamas vient de mettre le monde devant le fait accompli de sa victoire à Gaza. Une victoire tachée du sang de ses frères – qui profite encore à Israël.

On peut comme toujours, épiloguer tristement sur cette nouvelle catastrophe. Rappelons pourtant qu'Israël a continuellement torpillé tous les dialogues de paix avec les Palestiniens. Les Accords d`Oslo n`auront été qu`un piège répugnant, pour amener les dirigeants de l`OLP à la table des négociations, leur faire "reconnaître Israël » , abandonner leur lutte armée, les faire rentrer de Tunisie, et finalement les réduire à otages dans leurs territoires – qui demeurent occupés par Israël. Et la soi-disant autorité de l`OLP avec ses ministres obligés de demander un permis israélien pour se déplacer à l`étranger. Puis vint Sharon qui va assiéger Arafat jusqu`à sa mort, harasser et humilier plus que jamais les Palestiniens, sans compter les morts d`enfants, d`adultes et les destructions des maisons.


Après il y a eu les élections palestiniennes, dont chacun a loué la transparence démocratique. Pas de chance encore ! Démocratiquement élu, le Hamas est isolé, et décrété terroriste.

Renié et banni par Israël et les Etats-Unis (l` UE n`en parlons pas !) qui vont jusqu`à pénaliser (pour avoir user de cette démocratie si cher à "Bush le libérateur du monde arabe ! ») - tout le peuple Palestinien en lui coupant les vivres, et en les massacrant de plus belle !

On pouvait donc s'attendre au pire ; voila qui est fait. Mais enfin, comment peut-on aujourd´hui se « scandaliser » tant hypocritement sur ce qui se passe en Palestine! Le même gâchis a été fait en Afghanistan, en Irak, au Liban, bravo à la communauté internationale, et à son brillant guide, les Etats-Unis !
********
Car, comme je ne cesserai jamais de l`écrire:
c´est à cause de la politique aussi ignare que maquiévélique - de l`Occident envers les pays arabes - que le cauchemar islamiste intégriste s´est incrusté dans la vie de ces peuples!
********
Israël enlève, emprisonne des ministres, des responsables politiques palestiniens, des adolescents, des vieillards, et nul dans ces démocraties occidentales, ne s`en émeut ! Aujourd´hui, les Palestiniens s´entretuent – et c´est comme s´ils mourraient encore de la main de l`Etat hébreux. De fait, la victoire de Hamas arrange bien Israël (qui soudain s´est arrêté de procéder à la routine de ses bombardements sur Gaza).

Pendant ce temps le naïf, et pacifique « Président » Abbas (de quel pays indépendant S.V.P ??) – après que Bush et Sharon l`aient bien mené en "bâteau" (ou plutôt en photo mondaine), maintenant l`Occident fait mine de le soutenir!


On lui « conseille » de radier le premier ministre du Hamas, et de sévir contre les pushistes islamiques - (il paraît qu´on va lui débloquer l`aide financière juste pour son nouveau « gouvernement ») ! Tout cela afin de diviser plus profondément le peuple palestinien… Car, on sait bien que Hamas ne va pas rester les bras croisés. La boîte de Pandore est désormais ouverte, à la grande satisfaction (une de plus !) d`Israël…

Et, pour ceux qui persistent encore à pleurer sur le sort du
« petit Israël menacé par les arabes » et croire à l'effet de loupe qui consiste à faire passer un insecte pour un monstre – c´est à dire la fable du
« Palestinien Terroriste » voici quelques extraits d`excellentes analyses de journaliste, haut fonctionnaire de l`ONU, indépendants (rareté sous le ciel d`Occident !) -lucides et courageux sur cette question.
"GAZA Hypocrisie internationale autour de Gaza", par Michel Bôle-Richard
(LE MONDE 15.06.07 )
«...
Il est même indécent de venir pleurer sur le sort de Mahmoud Abbas et de se lamenter sur la nouvelle crise qui met à feu et à sang les territoires palestiniens, parce que rien n'a été fait pour venir en aide au président de l'Autorité palestinienne et tenter de construire avec lui un processus de paix capable de restaurer une vie digne aux quatre millions d'habitants qui vivent dans la bande de Gaza et en Cisjordanie… »
Alvaro de Soto. Ancien représentant spécial du secrétaire général de l`ONU pour le Moyen Orient, écrit dans son rapport de fin de mission : « Israël / Palestine : le soutien des Usa à Tel Aviv dévastateur pour les Palestiniens. C’est un document interne, que le quotidien The Guardian est arrivé à obtenir et a mis intégralement sur son site. (www.guardian.co.uk ). Pour la première fois peut-être, grâce à De Soto, péruvien, 25 années de service diplomatique aux Nations Unies, se trouvent vraiment éclairés les méandres obscurs de la vraie road-map, celle qui a rendu impossible toute issue pacifique de la question israélo-palestinienne, qui a dissous toute possibilité de création d’un Etat palestinien, et abouti à la guerre intestine qui ensanglante Gaza.
1
) Le boycott international des Palestiniens, décidé après la victoire du Hamas aux élections, démocratiques et correctes, de janvier 2006, a été « dans la meilleure des hypothèses de courte vue » et a eu « des effets dévastateurs » pour le peuple palestinien. Une position, le boycott, qui « a de fait transformé le Quartette : d’un groupe de quatre qui devait promouvoir la négociation sur la base d’un document partagé (la Feuille de route pour la paix) en un organisme qui n’a fait qu’imposer des sanctions contre le gouvernement librement élu d’un peuple sous occupation, et imposé au dialogue des conditions préalables inatteignables ».
De Soto fait preuve de courage quand il condamne l’influence dominante exercée par les Etats-Unis et « la tendance à l’autocensure qui en découle » à l’intérieur des Nations Unies, quand il s’agit de critiquer Israël. Dans sa reconstruction des événements, l’envoyé de l’Onu révèle qu’après avoir gagné les élections, le Hamas aurait voulu former un gouvernement de coalition avec ses rivaux modérés, Fatah compris.

Mais les Etats-Unis dissuadèrent les autres politiciens palestiniens de se joindre à l’initiative. « On nous expliqua, écrit De Soto, que les Usa étaient opposés à brouiller la ligne qui divisait le Hamas de ces forces politiques qui étaient engagées dans la solution de deux Etats, deux peuples ». Le gouvernement de coalition se forma un an après, mais on avait perdu des mois pendant lesquels la situation s’était détériorée.

Après ça, ces hommes seront accusés d`antisémites… et sans doute aussi Abraham Burg...

Quant aux Palestiniens (Chrétiens et musulmans!) - c´est toujours le même cri à cet Occident arbirtraire
:" Arrêtez le génocide! Laissez-nous vivre!"

1 commentaire:

voyance a dit…

Super article comme d’habitude. Un grand merci pour tout ce que tu nous partages.
voyance serieuse gratuite par mail