mardi, octobre 18, 2011

Bon à Savoir...Contrôle du Cyberespace Tunisien, Egyptien et Arabe

À l`aune de la destruction féroce de la Libye et des carnages soufferts par son peuple, ainsi que du sang fratricide qui ne cesse de couler en Syrie, on se demande si les blogueurs arabes ne sont-ils pas devenus les fossoyeurs (intentionnels ou manipulés) de leurs propres nations? Voici une information qui contribuera à ouvrir les yeux, pour savoir séparer le bon grain de l`ivraie, de ces "Printemps Arabes", transformés en fourre-tout des pires idéologies du séparatisme ethnique, linguistique, et religieux... desseins planifiés du sionisme et du plan machiavélique de Bush pour dominer le monde arabe dans son ensemble! Aussi la question fondamentale que doivent se poser les peuples arabes, ce n' est pas "d'être ou ne pas être", mais "savoir ou ne pas savoir?

Avant d' être, il faut savoir que toute "révolte arabe" qui ne s'appuie pas sur les forces d' un peuple UNI, mais s' accomplie sous le chapiteau des forces d' interventions étrangères - par leurs bombardements, et pour le règne de leurs mercenaires - demeurera à jamais illégitime au regard de l' Histoire de ces peuples et un déshonneur infini!

***
Dualité civilo-militaire et cyberespace...

Une note confidentielle DE STAT.GOV rédigée par les conseillers d’Obama de la guerre électronique précise qu’il est dorénavant possible de perturber intentionnellement en temps réel les opinions publiques en créant artificiellement de « nouvelles réalités » fluctuantes qui se superposent à la réalité observé en particulier par les journalistes qui vont la relayer.

En d’autres termes la Guerre électronique s’est élargie au monde civil, en particulier dans les domaines qui concernent l’utilisation de l’informatique sous ses différentes formes.

Le paradigme de la G.E est intact, ce « virtualisme » pour leurrer les opinions publiques s’apparente à la G.E militaire dont l'un des modes de fonctionnement est de créer une réalité électromagnétique pour leurrer la menace et la détruire (Saturation du spectre électromagnétique, SEAD (suppression of enemy air défense), AASSM (armement air-sol modulaire etc...).

De façon liminaire, 4 exemples civils d’actualité :

Du 3 au 6 octobre 2011, se tiendra à Tunis la troisième rencontre des blogueurs du monde Arabe (http://www.investir-en tunisie.net/index.php?option=com_content&view=article&id=11578), dont le but affiché est bien entendu de faire le point sur l’activisme des internautes engagés dans les révolutions et autres rebellions contre les régimes en place dans ces pays. L’on sait que le cyber-activisme a été en pointe lors de ce Printemps Arabe, et il s’agira dans cette perspective, pour les organisateurs, de nouer des contacts, de prévoir les actions futures.

Ce tableau apparemment idyllique cache en réalité des éléments nettement plus troublants. Ce conclave international est censé être organisé par l’association Nawaat, dont le site internet dissident fut en première ligne dans la contestation du régime Ben Ali en Tunisie. En réalité, les parrains de cette réunion sont deux ONG, dont les activités nous éclairent sur les objectifs : manipuler les internautes et la jeunesse Arabe pour orienter clairement le mouvement, l’infiltrer, et faire en sorte que leur idéologie s’impose à ces pays.

La première organisation est la Heinrich Boell Fondation (http://www.boell.eu/web/122.html). Il s’agit d’un lobby européiste libéral. Situé au cœur de Bruxelles, il est partie prenante du vaste complexe technocrate de l’UE. Ses objectifs : promouvoir la « démocratie », l’écologie, le libéralisme, le « droit des peuples »… Vous aurez compris le baratin : en clair, faire avancer le Nouvel Ordre Mondial capitalisto-libéral dans le monde Arabe. Quand on sait par ailleurs le manque de démocratie qui caractérise les institutions de l’UE, qui sont au service des marchés et des multinationales, on comprend que la démocratie n’est absolument pas leur souci.

Plus troublantes sont l’activité et l’identité de la seconde organisation. Il s’agit de « Global Voices Online » (http://fr.globalvoicesonline.org/about/). Fondée à la prestigieuse université d’Harvard aux USA (centre des élites intellectuelles américaines et du nouvel ordre globaliste), elle tend à regrouper et coordonner, à travers le monde, le cyber-activisme. Créations et traductions de blogs politiquement engagés en faveur de la démocratie libérale à la sauce US, actions, concertations et lobbying sont les principales activités de cette ONG. Leurs cibles sont quasi-exclusivement des pays du tiers monde, passant volontairement sous silence tous les crimes des puissances impérialistes. Actuellement, ils sont en pointe et soutiennent l’intervention de l’OTAN en Libye, et appuient la propagande anti-Syrienne, tout en étant très silencieux sur les exactions israéliennes.

On comprend mieux quand on s’intéresse aux deux co-fondateurs de cette organisation. Rebecca MacKinnon a été journaliste à CNN, le temple de la propagande US, jusqu’en 2003, et fut membre de la « New America Fondation ». Il s’agit d’un Think Tank américain basé à Washington ; parmi les membres influents on y retrouve des personnes comme Daniel Levy, Andrew Lebovitch et Dana Goldstein. Leurs thèmes de prédilection : le « terrorisme islamiste », « AQMI », et un certain activisme anti-iranien, entre autres. MacKinnon a fondé Global Voices aux côté d’Ethan Zuckerman : ce dernier est un membre de l’OPEN Society Institute, une organisation financée par le milliardaire sioniste pro-Nouvel Ordre Mondial George Soros (http://mutien.com/site_officiel/?p=1584).

1-
Le « climategate » ou le piratage de dossiers informatiques à des fins de guerre de l’information.

2- L’occupation de l’ennemi sioniste de la Palestine, la propagande mise en œuvre par le MEMRI (israélien, un budget colossal de 3 milliards d’euros), le MEMRI a réussi à leurrer et a profondément modifiée la perception qu’en a l’opinion publique européenne et internationale de la réalité réelle du conflit. En jouant sur l’aspect électronique (internet) et aussi l’aspect mécanique par la collusion des medias occidentaux sous l’influence d’un lobby sioniste organisé et disposant d’une forte bourgeoisie juive qui fait un travail en profondeur. L‘immigration maghrébine est une immigration indigente vivant de subside social et ne disposant pas de bourgeoisie, celui fût empêché d’émerger par certains régimes qui livraient l...es entrepreneurs au fisc français par exemple.

3- L’avènement de « Facebook » 2008 et « Twitter » en 2009, prend une dimension particulière au moment de l’élection iranienne en 2009, le gouvernement américain a cherché par tous les moyens via ces deux outils à contrôler les élections iraniennes et les orienter selon ses désidérata, si ce n’est la vigilance, d’une forte pépinière d’informaticiens patriotes iraniens (parmi les meilleurs du monde dans l’outil informatique) travaillant en symbiose avec les gardiens de la révolution, qui arrivent à brouiller héroïquement leurs propres émissions radio et télévision à l’approche de l’anniversaire de la révolution du 11 février, en accusant le gouvernement US ! grâce aux contrôles des SMS et d’internet, les informaticiens iraniens, ont démantelé un à un l’exportation de matériels techniques de cryptages, d’espionnage et d’écoutes occidentaux qui était destinés à manœuvrer l’opinion iranienne.

4- Google en Chine, le gouvernement chinois la carrément retirer suite à la pénétration de sites d’opposants au régime en place.

5-
Un évènement qui est passé inaperçu, et combien révélateur de l’implication de la G.E.Souvenez-vous, le renversement du dernier parti communiste en Moldavie en avril 2009. Alors que le PC a gagné les élections au premier tour, grâce à Twitter, la jeunesse opposée au PC a reconduit à la tenue de nouvelles élections ayant conduit à l’éviction de ce parti grâce à une forte mobilisation qui a déserté auparavant les élections par l’abstention.

Conclusion de l'auteur
Ce rapide tour d’horizon finira de convaincre les plus sceptiques que les révolutions Arabes, à base légitimes, notamment en ayant expulsé des valets des élites occidentales comme Moubarak et Ben Ali (mon concept les désignes comme des traîtres incompétents à l'opposée des traîtres compétents), sont en train d’être lourdement manipulée pour orienter le mouvement dans un sens très précis : l’intégration, à marche forcée, des pays Arabes dans le Nouvel Ordre Mondial capitalisto-libéral. Ceci passe notamment par le financement et le soutien aux cyber-activistes contestataires influençables, pour effectuer un travail de sape et faire en sorte que le mouvement ne mue jamais en réveil islamique. En effet, les mots d’ordre véhiculés par ces ONG, et mis dans la bouche des militants, sont souvent les mêmes : « démocratie », « droits de l’Homme »… L’on devrait tous savoir, maintenant que les désastres Afghans, Irakien et Libyens sont sous nos yeux, que ces expressions ne sont que des caches misères de l’impérialisme implacable de l’axe atlanto-sioniste.

5 commentaires:

roselora a dit…

Très bon billet, je vous remercie pour l'astuce et je partage moi aussi complètement ce point de vue ! Hum, votre article est très bon, j'ai adoré vous lire. NB : D'ordinaire je ne commente jamais les sites, même si leur contenu est excellent, mais là le vôtre méritait vraiment mes compliments !
voyance gratuite

rosy123 a dit…

Salut,je reviens de vacances puis je suis venu voire ton site que j’aime encore autant qu'auparavant
Voyance gratuite immediate

Astrologie a dit…

Je trouve votre site hyper génial, je vous souhaite pleins de succès car vous le méritez, bonne continuation et encore bravo pour ce superbe site !
voyance

lora a dit…

J’adore vraiment ce que vous faites, bravo !!! Merci bien de partager avec nous cet article.
Voyance gratuite par mail

Jordie Nilla a dit…

Je vous remercie énormément pour toutes vos propositions sur ce site. Vos partages sont très intéressants et fort enrichissants. Félicitations à vous.
Voyance gratuite serieuse